Être Homme-Médecine

Le choix de ce vocable ne doit rien au hasard.
Il fait bien-sûr référence à d’ancestrales traditions et pourtant il est à revoir et à redéfinir dans une modernité actuelle, voire dans la postmodernité qui débute.
Ce vocable demande de resituer dans quel contexte de la médecine il s’inscrit.

Dans la médecine moderne, de nature technoscientifique, nul n’est besoin d’hommes-médecine, mais seulement de bons professionnels compétents et efficaces dotés d’une pertinence diagnostique et thérapeutique.
Maintenant tournons-nous vers l’émergence d’une autre dimension de la médecine – post-moderne – qui a ce souci d’une approche plus globale de l’être humain et qui, sans exclure la médecine moderne, la complète de cette vision plus globale.
Cette autre médecine intégrant toutes les dimensions de l’être humain nous convie à recomprendre la nature humaine aussi bien au-dehors (dans sa part visible) qu’au-dedans (dans sa part invisible mais à rendre visible) ; puis à recomprendre la santé, la maladie et le soin.

Si la médecine moderne demande l’acquisition de savoirs, cette médecine de l’Homme total invite à parcourir un chemin de Connaissance :
Voici donc la racine ou le cœur de ce qui fait l’Homme-Médecine, la Connaissance de ce qui émerge lorsque l’Homme rejoint la Conscience.
C’est la Voie de la Connaissance
– D’abord Connaissance de soi qui nous ouvre les yeux sur notre propre intériorité et nous permet de prendre soin de nous en profondeur.
– Puis ayant acquis cette pertinence de perception intérieure, Connaissance de l’autre ouvrant à une nouvelle pertinence diagnostique et thérapeutique, la capacité de voir ce qui se joue dans les coulisses de chaque état de maladie, cette souffrance intime du malade dont la maladie n’est que le reflet, et la capacité de conseiller des Actes pour soulager cette profonde douleur intérieure.
– Enfin Connaissance de la nature humaine dans un contexte environnemental et historique.

Alors si les anciens Hommes-Médecine dialoguaient avec les Esprits pour soigner l’homme malade, peut-être que l’Homme-Médecine d’aujourd’hui est celui qui tente jour après jour de dialoguer avec la Conscience pour offrir à chacun de ses patients la possibilité de devenir des acteurs conscients, responsables et sains de leur Santé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.