Bienvenue sur ce lieu de paroles et de partage

Cet endroit se veut un lieu de paroles, paroles de ceux qui espèrent une autre médecine que celle qui se trame dans les hautes sphères politiques ou dans celles des pouvoirs qui régissent aujourd’hui la planète. Cet endroit est aussi un lieu de paroles pour ceux et de ceux qui souffrent dans leur rôle de soignants : burn-out, dépression, ou autres manifestations ; comme un cri du cœur hurlant : « je n’en peux plus ! » Cet endroit est aussi un lieu de paroles pour ceux qui rêvent d’une autre médecine, à dimension humaine.

POURQUOI CE BLOG ?

Tout a commencé au tout début de mes études, sans que je sache où cette première douleur de futur médecin allait me conduire. Au sortir d’un cours de « Psychologie Médicale » je fus atterré que l’on nous enseigne aussi peu de chose sur l’intériorité humaine, tant je sentais qu’il était tout aussi important de savoir soigner les maladies que de s’occuper vraiment de l’Homme malade.

Le second rendez-vous eu lieu à peine une année après mon installation dans un village de Savoie ; je n’en pouvais plus de voir des êtres en souffrance et de m’occuper seulement du corps malade. J’étais si démuni face à la détresse intérieure que je sentais en arrière-plan des maladies.

Le troisième rendez-vous eu lieu il y a dix ans, alors que je venais de publier un ouvrage sur la Médecine que j’ai fondé pour répondre à mes manques profonds de prise en compte de l’être humain corps, âme et esprit : Médecine des actes, une médecine à dimension humaine. Une défaillance cardiaque, due à un rétrécissement aortique et ayant conduit à une intervention chirurgicale m’obligeait à faire les travaux pratiques de ce que j’exposais dans ce livre. La suite aura lieu il y a quelques semaines : un rappel cardiaque sérieux vient de me mettre , face à ma propre santé et à une nécessaire pratique de bonne santé consciente, cohérente avec mes engagements au service d’une Médecine de L’Homme. Il fallut cet événement cardiaque pour souligner un état de maladie demandant une nouvelle croissance du fondateur de la Médecine des Actes que je suis.

L’expérience dernière a conduit à l’ouverture de ce blog, surtout destiné aux médecins en souffrance et qui cherchent des solutions. Mais peut-être que prendre soin des autres demandes de savoir prendre soin de soi, corps, âme et esprit. C’est ce que m’a appris ma propre expérience.